[./home.html]
[./the_team.html]
[./profil_del.html]
[./profil_laurent.html]
[./leprojet.html]
[./photos26videos.html]
[./nos_actions.html]
[./rencontres.html]
[./livre_d27or.html]
[./overland_home.html]
[./overland_home.html]
[http://www.english.loladel.com/uk_overland_namibie2.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
La Namibie - Part 2
Apres 3 jours passés à Swakop en sédentaires, nous voici repartis dans le truck à travers le désert Namibien.

Nous planterons les tentes dans un grand espace naturel, une sorte de savane parsemée de grands rochers. L’espace est protégé par une communauté appartenant à la tribu des DAMARAS, qui vivent ici dans un tout petit village à 2 kilomètres de notre camp. Une fois le camps installé, nous partons marcher pendant quelques heures accompagnés d’un guide local, Imanuel, qui nous fera découvrir ces gros rochers qui ont pris des formes étonnantes avec le temps, ou ces peintures bushmen faites il y a environ 1000 ans. Sur le chemin nous nous intéressons beaucoup à notre guide et lui posons plein de questions sur sa vie et sa communauté. A la fin de la marche il propose de nous accompagner à son village. On voit que ca lui fait plaisir d’avoir des gens qui s’intéressent a lui ! Il nous offrira même une petite poupée de noix qu’il aura lui-même taillé. Notre premier cadeau reçu d’un Africain!!
  
Du 15 octobre au 25 Octobre
L'Expédition / Afrique / Overland / 'La Namibie - 2eme partie'
  
Si Imanuel a l’air de bien vivre (il a des lunettes, un tee shirt tout neuf … et un ventre un peu gonfle !), ce n’est pas le cas du reste du village et de sa famille.
Sans parler de la précarité des infrastructures, les gens que l’on rencontre sont assez sales et ont le visage marqué. Son père travaille dans les mines, sa mère est décédée il y a peu de temps. Lui a étudié dans la plus grande ville de Swakop et vit maintenant de l’argent des touristes.


Nous rendrons visite à sa cousine  qui venait d’accoucher d’une petite fille. A deux semaines on la prendra nous même dans nos bras ! Un tout petit bout de chou black aux cheveux déjà tous crépus. Dans le village, l’électricité n’existe que depuis 4 ans (des panneaux solaires achetés par le gouvernement).
L’eau est à chercher à des kilomètres du village à l’aide de bidons et dos d’ânes. Quand il y a de la viande à manger, elle est enterrée sous terre pour rester fraiche. Pas de frigos ici !

Quant à sa communauté, elle est composée comme toute tribu d’un chef qui prend toutes les décisions politiques et financières. Coté tradition, sa sœur s’est récemment mariée, et par coutume est restée enfermée dans le noir pendant une semaine avant de finalement dire oui. Pourquoi ne pas faire voter cette loi en Europe, on pourrait surement diviser le nombre de divorces par trois !!
Le lendemain, direction le ‘cheetas park’, grand espace privé peuplé de cheetas (guépards) sauvages et semi sauvages. Chez le proprio, on approchera deux guépards semi sauvages de très prés. Même si leurs démarches nos rappelle celle des chats, on sent leur coté sauvage et imprévisible. Le soir, on part en game drive en 4x4. On observe quelques guépards sauvages attires par quelques morceaux de viande jetés par des rangers.
Damaraland
Cheetas Park
Les Himbas
Sur la route vers le parc d’Etosha, on s’arrêtera dans un village ou viennent commercer des femmes de la tribu Himba. On les reconnait très facilement, elles ont toutes les seins découverts, sont recouverts d’un mélange d’huile et de terre ocre et portent des colliers et bracelets assez extravagants. Elles sont des vendeuses très têtues, et on peine à négocier des petits prix. La tradition veut aussi qu’on les paie quand on les prend en photos. Business business !
Notre dernière étape en Namibie est le fameux parc d’Etosha, le 2eme plus grand parc naturel d’Afrique apres le Kruger que nous avons visité en Afrique du Sud.
On passe toute la journée en game drive et on fait le plein de photos – notamment des animaux que nous découvrons pour la première fois (chacal, hyène, gnou a barbe blanche, éland.. ) ! Les paysages sont magnifiques. De grandes étendues de savane, et surtout un désert de sel qui couvre plus d’un tiers du parc. Le soir, on admire un magnifique coucher de soleil avec en prime 4 lions qui se trélassent autour d’un point d’eau.
Le Parc d'Etosha
Pour poster un commentaire sur cet article, retourner sur la page principale Overland en cliquant sur le lien ci dessous!
In English