Voyage Tour du Monde Loladel
Voyage_Tour_du_Monde_Profile_Equipe
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Profil_Delphine
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Profil_Laurent
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Projet_Itineraire
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Articles_Photos_Videos
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Actions_Volontariat_Home
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Rencontres
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Livre d'Or
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Mali_Home
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Livre d'Or
Voyage_Tour_du_Monde_Loladel_Mali_Home

L'Expédition / Afrique / Le Mali / 'Bamako Dakar en train, 3 jours'

Pour poster un commentaire sur cet article, cliquez ici !

Retour Page Mali

Un départ pas comme les autres : L'Express

Nous en avions envie, nous l'avons fait. Bamako Dakar par la voie ferrée, en 3 jours pour seulement 1000kms. Le seul train du Mali n'est pas flambant neuf, et on l'a bien senti. Voir ci dessous les impressions de Delphine, puis des photos, et un montage vidéo.



<< Départ 14h00, mercredi 17 décembre 2008, les maliens nous avez pourtant prévenus “ne prenez surtout pas le train” Prenez le bus”!


Mais nous sommes très têtus, nous voulons absolument prendre l’Express.


Nous ne serons pas déçu du voyage… et je vais avoir du mal à m’acclimater dans ce train.

Il possède une trentaine d’année de crasse accumulée sur les murs, partout. Les seules toilettes pour tout le wagon lit sont noires, plein de cafards, et puent d’une façon atroce, l’apnée ne suffit pas.

Il n’y a pas d’eau bien entendu, je n’ose rien toucher, cela me rends dans un état second je dois dire, tant la puanteur et la saleté autour de moi sont importantes dans ce petit espace. Aussi il faut être très attentif, les portes au bout du wagon et à droite des toilettes possède un trou énorme au niveau des marches, et la fenêtre de la porte n’existe plus, ce qui est assez dangereux lorsque tout tangue. On serait vite éjecté du train. Sans oublier les bandits sur le toit qui voyagent gratis.


Bref, par moment, ce train qui accumule 3h00 de retard au départ, puis 15h00 puis plus de 24h00… sera le train de l’horreur ou seuls les moments ou nous dormons seront agréables, une fois que les cafards deviennent invisibles, et quand la crasse qui nous entoure disparait pour un petit moment. Le réveil est toujours douloureux mais il y aura des arrêts assez sympathiques. A chacune des gares ou nous nous arrêtons, les femmes font leur commerce, chaque gare a sa spécialité, les arachides, les patates douces, les citrons, les goyaves…. Aussi nous adorons savourer les bonnes baguettes à l’ancienne, toute chaude et fraiche, les pastèques, les glaçons à l’orange.


Nous voyagerons avec des maliens très sympas, avec qui nous aurons de longues discussions sur la vie, leur coutumes. Nous rencontrerons notamment le fondateur de l’association pour la microfinance au Mali, Mamadou Doukhanse, qui fait aussi parti de l’inspection ferroviaire. Les maliens feront 4 fois par jour leur prière dans le couloir du train après leurs ablutions, ou pendant l’arrêt du train dehors.

Nous finirons par louper notre station tant attendue, Dakar, arrivée a 5h00 le samedi 20 décembre, trois heures après nous sommes arrivés dans notre superbe chambre d’hôtel 4 étoiles, pour de nouvelles aventure en famille, cette fois ! >>

'Un train pas comme les autres'


Realise par Laurent, Dec 08