[./home.html]
[./the_team.html]
[./profil_del.html]
[./profil_laurent.html]
[./leprojet.html]
[./photos26videos.html]
[./rencontres.html]
[./cuisinedumonde.html]
[./livres_de_voyage.html]
[./nos_actions.html]
[./promo_partenariat_prives.html]
[./promo_partenariat_entreprises.html]
[./promo_espace_media.html]
[./livre_d27or.html]
[./brazil_home.html]
[./brazil_home.html]
[./livre_d27or.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
L'Expédition / Amerique du Sud / Bresil / 'Fortaleza'
script language="javascript" src="http://www.swisstools.net/counter.asp?id=139963&type=1&digits=4&cache=yes">
Ville moderne, tracée à l'américaine, luxueux complexe touristique en bord de plage. Les habitants les plus aisés habitent dans ces grandes tours, vont au resto parfois à 100 mètres de chez eux, shopping, plages en voitures.  De nombreux magasins et restaurants sont au pied des tours. Ce sont principalement des jeunes qui s’y sont installés, du a l exode rural à des années 80. Tout de suite nous sentons la richesse de cette ville et de la population, mais attention ! Il faut savoir qu’à quelques pas du centre ville, Fortaleza possède une des plus grandes favelas du Brésil, 700 000 habitants, le taux d’an alphabétisation est estimé à 25% chez les plus de 15 ans.
On ressent beaucoup cette différence des plus riches habitant dans le centre ville et la pauvreté toute proche de centaines de milliers de personnes (de nombreux enfants travaillent dans les garages et parking dans le centre ou font la manche au bord de la plage.)

Fortaleza n’a gardé aucun prestige de son passé, très peu de monuments et de musées. C’est surtout une ville étape, pour aller visiter plus loin de belle plage et petit paradis, comme Jericoacoara. Elle reste tout de même l’une des plus importante stations touristiques du pays.

  
Pour poster un commentaire sur cet article, cliquez ici !
Ce weekend end du 6 février, nous sommes souvent allés au restaurant en compagnie de Cledson, notre hôte de couchsurfing et de ses amis, nous en gardons un très bon souvenir. Au mois de janvier nous passions beaucoup de temps avec des cariocas, habitant dans des favellas. Ce weekend end à Fortaleza nous a permis d’entrevoir la vie de ces jeunes beaucoup plus aisés, habitant en plein centre ville, tous avocat, procureur ou juge, dans l’entourage de Cledson.
Je dois dire que l’un de mes meilleurs moments sera la séance de cinéma (anglais-sous titre portugais), un dimanche soir, du film « yes, Sir » avec Jim Carre ou Laurent a savourer les meilleurs pop corn sucrés caramélisés qu’il n a jamais mangé. Retrouver les petites habitudes de grandes salles de cinéma, au bout de 6 mois, cela fait du bien !

  
Delphine
  

Sur la route, de Salvador à Fortaleza, nous avons traversé d'immenses étendues à la végétation tropicale. Plantations de bananiers, grandes fermes, petits villages, la population est beaucoup plus bronzée et ressemble un peu aux indiens.

Lorsqu'on arrive à Fortaleza, on a l'impression que cette ville surgit de nulle part. Elle est tout de même la 3ème ville la plus importante du Brésil et le centre économique de la région de Ceara.

Cette ville très américanisée est une concentration de condos, aux appartements modernes, prés de la plage. Ces tours ont une grande sécurité 24/24h (plusieurs gardiens, portails électriques), piscine, salle de cinéma, buanderie avec lave linge et sèche linge, salle des fêtes. Chaque tour a tout pour plaire pour ces centaines d'habitants.
  
Fortaleza
Outre cette vie américaine de resto et ciné, nous avons tout de même visité le centre culturel de Dragao do Mar, qui possède un grand musée, aux expositions temporaires, des salles de cinéma, salles de concerts. L’architecture moderne est de toute beauté.

Enfin nous avons passe notre dimanche après midi, tranquille a la mer, où il était pour moi impossible de me baigner, la force des vagues et leur abondance est impressionnant et parfais pour les nombreux super surfeurs et surfeuses.
Du 6 Février au 8 Février 2009